Santé de Steven Avery: le sujet de 'Making A Murderer' est testé positif au COVID-19

Coronavirus
Steven Avery :

Steven Avery, de Faire un meurtrier , aurait été testé positif au nouveau coronavirus en prison.

Steven Avery, dont le cas est devenu le centre de Netflix Faire un meurtrier , a contracté le COVID-19 en prison. Les rapports sont intervenus après que ses anciens et actuels avocats de la défense ont confirmé la nouvelle sur Twitter.

Steven Avery observe le confinement dans sa cellule

Plus tôt ce mois-ci, le département américain des services correctionnels a révélé que 213 détenus de l'établissement correctionnel de Waupun dans le Wisconsin avaient contracté le nouveau coronavirus, selon le Indépendant . Comme indiqué, c'est là que Steven Avery est incarcéré.

Mardi, l'ancien avocat de la défense pénale de Steven Avery, Jerome Buting, aurait partagé sur la plate-forme de médias sociaux qu'Avery a testé positif au virus . Il a également dit qu'il est en confinement mais qu'il est de bonne humeur.

Suite à la nouvelle choquante, son avocate actuelle, Kathleen Zellner, aurait confirmé le statut sur la même plateforme. Elle a cependant dit qu'Avery se remettrait complètement.

Mises à jour sur Faire un meurtrier

Steven Avery purge une peine de prison à vie pour le meurtre de Teresa Halbach en 2005. Il en va de même pour son neveu, Brendan Dassey. Depuis lors, leur camp n'a cessé de protester contre l'innocence du duo.

L'affaire est devenue extrêmement populaire lorsqu'elle est devenue le point central de la série documentaire sur le vrai crime sur Netflix titré, Faire un meurtrier . La première série du volet, composée de dix épisodes, est tombée sur la plateforme en 2015.

Trois ans plus tard, la deuxième série a été créée avec d'autres mises à jour sur l'affaire. Celles-ci comprenaient l'arrivée de l'avocate actuelle d'Avery, Kathleen Zellner.

Fin 2019, des gros titres choquants ont émergé après qu'un détenu du Wisconsin aurait avoué avoir tué Teresa Halbach en 2005. Cependant, l'avocat de la défense de Steven Avery a déclaré que les aveux ne valent rien s'ils ne sont pas corroborés.

Plus tard, leur camp aurait affiché une récompense de 100 000 $ pour les personnes qui détiennent des informations qui conduiront à l'arrestation et à la condamnation du véritable assassin de Teresa Halbach.

Condamner un meurtrier à la première en 2020

Suite à l'énorme audience de Faire un meurtrier , beaucoup se sont demandé si un troisième opus verra le jour dans les prochaines années. Cela serait resté flou. Mais, un nouveau série documentaire dérivé de l'original sera présenté en première cette année, selon Gens .

Le matériel à venir intitulé, Condamner un meurtrier , qui compte également dix épisodes, mettra en lumière des éléments que la série originale ne couvrait pas. Le réalisateur, Shawn Rech, aurait déclaré plus tôt que la prochaine série en dix parties interviendrait après ses recherches de suivi sur l'affaire.

Comme indiqué, il a appris qu'il n'avait pas toute l'histoire. J'ai été induit en erreur par la série, a-t-il ajouté. De plus, au lieu de Steven Avery, la série regarderait les yeux du procureurs , pour Espion numérique .

L'image sélectionnée avec l'aimable autorisation de Netflix/YouTube Capture d'écran