Apple va créer ses propres puces, un ancien ingénieur d'Intel révèle pourquoi

La Technologie
Apple va créer ses propres puces, un ancien ingénieur d'Intel révèle pourquoi

Apple a annoncé lors de sa Worldwide Developers Conference qu'il allait bientôt créer ses propres processeurs. La société quitte Intel au profit de son propre silicium.

Selon Pomme , la motivation derrière cette décision est de maximiser les performances des nouveaux Macbooks . Il vise également à réduire la consommation d'énergie.

Cependant, l'ancien ingénieur d'Intel, François Piednoël a expliqué cette décision sur son PCGamer entrevue . Piednoel a mentionné que l'une des raisons concerne les bogues.

Les nouveaux Macbooks d'Apple auront des processeurs basés sur ARM

Intel Skylake truffé de bugs

L'effondrement entre Intel et le géant de la technologie basé à Cupertino est dû à l'architecture Intel Skylake.

Piednoel a déclaré que l'assurance qualité de Skylake était plus qu'un problème. C'était anormalement mauvais. Nous recevions beaucoup trop de citations pour de petites choses à l'intérieur de Skylake.

En gros, nos copains d'Apple sont devenus le dénonciateur numéro un des problèmes d'architecture. Et ça s'est vraiment, vraiment mal passé. Lorsque votre client commence à trouver presque autant de bogues que vous en avez trouvé vous-même, vous ne le dirigez pas au bon endroit, a-t-il ajouté.

Skylake est le point de basculement

Les fabricants de Mac ont déjà prévu de sortir de l'emprise d'Intel à l'époque. La raison principale est d'avoir plus de contrôle sur ses produits.

En s'appuyant sur Intel, les Mac se lancent avec un processeur obsolète. Intel a tardé à publier des chipsets pour Mac. Ainsi, les concurrents de Windows prennent le dessus en apportant les dernières technologies.

La décision était supposée définitive en raison de la mauvaise assurance qualité de Skylake.

Piednoel a déclaré: C'est là que les gars d'Apple qui envisageaient toujours de changer, ils sont allés le regarder et ont dit: 'Eh bien, nous devons probablement le faire.

Rationalisation de la production de matériel

La plupart des appareils Apple sont alimentés par les propres chipsets de l'entreprise. Sauf pour sa gamme Mac. Les iPhones et iPad utilisent le chipset de la série A créé par Apple.

Cela permet à Apple de contrôler tous les aspects des appareils, tels que la date de sortie, les mises à jour logicielles et une expérience logicielle fluide.

Mais pourquoi Apple doit-il faire cela sur sa gamme Mac ?

Le passage à sa propre production de processeurs Mac est le mouvement logique. Cela permet à Apple de monopoliser sa production de matériel.

Cela permet également à l'entreprise de créer des chipsets basés sur ce que l'entreprise veut. Apple ne peut pas faire cela avec Intel.

Apple rationalise son écosystème

De meilleurs produits avec le nouveau processeur

Le processeur basé sur ARM donnera plus de traitement aux prochains Macbooks et ordinateurs de bureau Mac. Apple souhaite également réduire la consommation d'énergie et prolonger la durée de vie de la batterie.

Apple a montré qu'il pouvait faire de grandes choses avec ses appareils. Cette décision peut également conduire à une compatibilité logicielle multiplateforme entre iOS, iPad OS et macOS.

Un problème auquel Apple est confronté est la disponibilité de logiciels compatibles.

Une version plus récente de Rosetta est actuellement en préparation par Apple. Rosetta 2 sera responsable de la migration des applications des anciens MacBook vers les nouveaux.

Cela étant dit, le nouveau macOS 11 Big Sur arrivera également avec d'énormes annonces.

Kit développeur envoyé par Apple

Les développeurs de logiciels pour macOS recevront un kit de transition de développeur. Cela les aidera pendant le processus de création de nouveaux logiciels pour les prochains MacBook.

Ce kit est un Mac Mini personnalisé où les développeurs peuvent tester le logiciel qu'ils produisent.

Le premier lot de Mac alimentés par Apple arrivera d'ici la fin de l'année. Apple a déclaré que toute la transition prendrait environ deux ans.

Les utilisateurs doivent-ils sauter le pas immédiatement ?

Selon Tom Cook, la prise en charge des appareils plus anciens doit continuer. Apple est connu pour son excellent support logiciel dans ses appareils mobiles et ses Mac.

Pour les utilisateurs qui disposent actuellement d'un appareil assez récent, une mise à niveau prochaine pourrait ne pas en valoir la peine. Les nouveaux logiciels et matériels ont tendance à avoir des bogues lors de leur sortie. Il y a aussi le problème de l'incompatibilité logicielle.

Cependant, ceux qui recherchent un nouvel ordinateur portable ou de bureau Apple, alors les prochains appareils basés sur ARM pourraient valoir la peine d'essayer.

Les prochains mois seront passionnants tant pour Apple que pour ses utilisateurs. La société donnera certainement une mise à jour avant la sortie prévue de son premier nouveau MacBook.

Images utilisées avec l'aimable autorisation de Format , Reezky Pradata , Pixabay /Pexels